Livre d'or

4 message(s) dans le livre d'or

Fadir Le 07/10/2013

Women should not be infectet

Jean-Maurice DEHOUSSE Le 01/09/2010

JMD/CP/10/02/agr
Liège, le 11 Août 2010


Communiqué de Presse

Père fondateur du FDF (Front de Défense des Francophones dont on oublie trop souvent qu’il fut le premier parti régionaliste majoritaire dans une région), André LAGASSE était également Professeur à l’Université Catholique de Louvain, dont il avait vécu le transfert forcé avec beaucoup de douleur.

Passant plutôt pour un homme de droite, il avait néanmoins été convaincu par l’expulsion et la division de l’Université multiséculaire de la nécessité de fédéraliser le Royaume de Belgique.

Il contribua largement, aux côtés d’hommes tels que Lucien OUTERS et Léon DEFOSSET et de femmes comme Antoinette SPAAK, à l’essor du FDF et à l’infléchissement de la politique institutionnelle vers le fédéralisme. Il apporta son savoir considérable de juriste aux premiers efforts en ce sens et notamment aux travaux parlementaires qui jouèrent un rôle important dans la première des révisions constitutionnelles de l’après-guerre, celle de 1970.

On lui doit beaucoup dans la décision d’inscrire les trois régions dans la Constitution, précaution qui fait sortir ses effets au cours des semaines actuelles.

Son rôle fut trop grand pour être résumé fidèlement mais évoquer sa silhouette et se souvenir de ses interventions, c’est immédiatement faire la comparaison entre un Parlement indépendant, celui d’hier, et un Parlement qui ne l’est plus, celui d’aujourd’hui, l’une des raisons de cette déchéance étant l’absence dans les enceintes parlementaires d’hommes ou de femmes qui aient l’envergure d’André LAGASSE.

Jean-Maurice DEHOUSSE
Ancien Ministre

Mark JAN Le 20/08/2010

J'aurais tant aimé rencontrer cette figure historique de la Résistance francophone. Je n'ai su que trop tard la triste nouvelle.
Son combat est le nôtre à nous aussi de France. J'espère contribuer modestement à la poursuite de son combat. Sincère condoléances.


Jean-E HUMBLET Le 16/08/2010

Message du Professeur Jean-E. Humblet, ancien Sénateur au nom de Rénovation wallonne

Ce n'est ni comme nonagénaire, ni pour avoir fréquenté André Lagasse dès 1947 que j'adresse ce message qui en rejoint plein d'autres dans un hommage à une personnalité exceptionnelle mais parce que je porte à la légitimité de Rénovation wallonne, Mouvement chrétien d'Etude et d'Action.
En effet, c'est dans ce mouvement dont il présida l'antenne bruxelloise qu'André s'est engagé dans l'action wallonne et francophone; lui qui porte un nom de notre terroir grâce à une maison familiale désormais classée il a, peut-être comme Jeanne d'Arc (et moi)..... connu :
La Meuse endormeuse et douce à toute enfance .
Un peu plus tard, ce sera aussi le cas de Lucien Outers dont nous en avions fait le secrétaire général, et d'autres.
Dans cette optique, citons deux aspects sans marcher sur les plates bandes de quiconque :
- Le virage capital que fut la création d'un parti pluraliste, ce qui fut le cas du FDF, pour citer Aragon :
Ceux qui croyaient au ciel et ceux qui n'y croyaient pas.
Cela conduisit à des insultes au professeur de l'UCL et à un directeur de l'ICHEC !
Et ce fut le début d'un grand virage sociétal inachevé qu'emprunta aussi 3 ans après le Rassemblement wallon.
- Il y a aussi le distanciement vis-à-vis de l'ACAPSUL à propos du "Walen buiten" et les négociations secrètes de Joseph Maisin, L. Genicot, André et quelques autres allant à contre-courant pour partir dans la dignité sans avoir les poches vides.

Tout cela doit être exprimé en hommage à l'intelligence du coeur.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site